Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Sahara Espoir (أمل ااصحراء)
  • : Notre association a pour but d'aider les populations démunies, à améliorer leurs conditions de vie par le développement économique pour une prise en charge de l'individu par son travail, la santé, l'éducation et le social.
  • Contact

Compteur de Visites

 Il y a    personne(s) sur ce blog

Traducteur

royaumeuni   drapeau-italie   spain   images  drapeau-Tunisie

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 23:30

 

Le seuil de pauvreté minimum est de l'ordre de 1277 dinars (638 euros) par an et par individu dans les grandes villes contre 820 dinars (410 euros) par an et par individu dans les zones rurales.


En revanche, le taux de pauvreté extrême, a été fixé à 757 dinars (378 euros) par an et par individu dans les grandes villes contre 571 dinars (286 euros)  par individu et par an dans les zones rurales. (chiffres remis par l'Institut national de la statistique (INS).)

 

Le taux de la pauvreté en Tunisie s’élève actuellement à 24.7%. Ce taux a été établi selon les standards internationaux qui fixent le seuil de la pauvreté à 2 dollars par jour par tête d’habitant.

 

Les taux de pauvreté les plus élevés ont été observés, en premier lieu parmi les chômeurs (40,3%) suivis des ouvriers agricoles (28,9%). La pauvreté est plus répandue parmi les personnes analphabètes (23,4%), suivi de celles ayant respectivement des niveaux d'études primaires (18,1%), secondaires (7,2%) et supérieures (0,4%). Le nombre des chômeurs est estimé, actuellement, à 700 000 personnes dont 69% sont âgés de moins de 30 ans, alors que le nombre des chômeurs parmi les diplômés du supérieur est estimé à 170 000.

 

La lutte contre la pauvreté est quasiment une urgence, puisque ce phénomène commence à toucher la sécurité alimentaire, les soins. L'essentiel, ce n'est pas de fournir seulement une aide ; mais plutôt de permettre à ces familles d'avoir un moyen de subsistance , par exemple, un travail rémunéré.

 

 

Un forum sur la pauvreté vient d'être organisé, du 19 au 21 novembre 2012 à Dar Dhiafa à Carthage, à l’initiative de la Présidence de la République en collaboration avec le programme des Nations pour le développement (PNUD), L’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le bureau international du travail (BIT).

 

"La pauvreté est un phénomène qui ne cesse de se compliquer d' où la nécessité d'une mobilisation générale pour combattre ce fléau qui ronge nos institutions", selon le chef d'Etat tunisien qui voit que "la réussite de la révolution tunisienne dépend du rapprochement entre démocratie politique et démocratie sociale".

 

"Le défi majeur qui se pose est de sortir deux millions Tunisiens du seuil de la pauvreté en l'espace de cinq ans", a indiqué  le président tunisien Moncef Marzouki.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires